Qui sont-ils ?

Les capacités d’initiation et de transmission sont des dons que possèdent les maîtres.

On ne peut pas s’octroyer ce titre à la légère.  Ce sont les élèves qui un jour commencent à appeler leurs professeurs comme cela. C’est aussi en regardant les élèves qu’on se demande qui a été, leur maître.

On devient maître avec l’âge, quand l’énergie fougueuse de la jeunesse laisse place à la modestie.

Carlos y Rosa sont reconnus dans le monde entier comme tels. En Argentine on les appelle : MAESTROS.

À Buenos Aires ils organisent una practica guiada qui est devenue un classique, où tous les apprentis, professeurs et professionnels se donnent rendez-vous. Détour incontournable pour les touristes amateurs du tango.

Sebastian Jimenez et Maria Inés Bogado sont le plus beau témoignage de leur travail, mais on pourrait citer tant d’autres … Francisco Forquera, Natalia Hills, Pablo Rodríguez, Noelia Hurtado, Fabián Peralta, Cristian Sosa et bien sûr Sergio Wolf à Bruxelles.

C’est un honneur de les recevoir pour la 5éme fois à Bruxelles, les écouter, partager un repas, profiter de leurs conseils, les regarder marcher magistralement sur la piste. C’est un honneur de tout simplement les côtoyer  le temps d’un Tango.